Pour comprendre le monde et s'épanouir
Bendele Ekweya Te

Procès en flagrance des présumés Kidnappeurs : Le MP requiert la peine de mort contre la majorité de prévenus, la sentence du Tribunal attendue ce jeudi

C’est aux environs de 23 heures que le Tribunal de Grande de Kinshasa/ Gombe a clôturé, ce mercredi 5 juillet 2023, devant le bâtiment du ministère de l’Intérieur, sa série d’audiences foraines dans le cadre du procès en flagrance des présumés Kidnappeurs et voleurs à main armée arrêtés récemment dans la capitale congolaise.

Après avoir dirigé le débat et écouté le réquisitoire du ministère public, les conclusions des parties civiles et les plaidoiries des avocats de la Défense, les juges du TGI Gombe ont pris l’affaire en délibéré et promettent de se prononcer ce jeudi 7 juillet 2023.

Dans ses réquisitoires, l’officier ministère a en gros demandé la peine de mort contre la la majorité de prévenus. Il leur a alloué des dommages intérêts conformément aux requêtes des parties civiles.

Soulignons que ce fut une série d’audiences avec tous les attributs d’un grand événement. En témoigne la façon dont beaucoup de congolais y participé. Scandalisés par la gravité des faits, ils poussaient de temps en temps des cris réclamant la plus haute expression pénale contre ces présumés criminels.

La première audience a été celle d’une bande de Kulunas qui est entrée par effraction dans une maison dans la commune de N’djili, la nuit du 23 au 24 juin 2023. Les prévenus ont nié les faits, malgré évidences soulevées par la famille victime.

La deuxième audience a porté sur les présumés Kidnappeurs. Contrairement au premier groupe, certains d’entre eux sont passés aux aveux. D’autres par contre, notamment les filles, ont affirmé avoir approché les membres de cette bande notamment pour des fins matérielles.

La troisième équipe, constituée entre autres du très redoutable Isaac Lembu Tuleki, alias “Kaba kaba”, va comparaître ce jeudi 6 juillet bien avant le prononcé de la sentence.

Il convient de souligner que le VPM de l’Intérieur, Peter Kazadi, et le procureur général près la Cour de Cassation, Firmin Mvonde Mambu, ont personnellement participé à ces audiences. Ce dernier a même promis précédemment de s’impliquer à fond dans ce dossier pour que les infracteurs soient sévèrement punis, mais aussi les magistrats qui libèrent les récidivistes moyennant argent.

Ces présumés malfrats ont été arrêtés par la Police et présentés à l’opinion lundi 3 juillet 2023. Ils sont accusés d’avoir excellé à Kinshasa dans l’enlèvement des paisibles citoyens, le kidnapping, le vol, l’extorsion et les autres formes de désapprobation irrégulière.

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin