Pour comprendre le monde et s'épanouir

Lualaba : L’INPP sera bientôt doté nouveau complexe de 9 bâtiments modernes à Kolwezi

L’Institut National de Préparation Professionnelle ( INPP) sera bientôt dotée d’un nouveau complexe de neuf bâtiments modernes, au Lualaba, précisément à Kolwezi, au quartier Mutoshi, dans la commune de Manika. La cérémonie de la pose de la première pierre a eu lieu mardi 25 juillet 2023.

Elle a été présidée par la ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance, Claudine Ndusi, en présence de la gouverneure de Lualaba, Fifi Masuka, du directeur général de cet établissement public, Goldefroy Stanislas et de son PCA Jean-Marie Lukulasi.

Prenant la parole, le DG de l’INPP a indiqué que ce projet est le fruit de la coopération bilatérale entre la RDC et la Chine. Il a précisé qu’il sera érigé un complexe de 9 bâtiments modernes constitués des salles de formation pour divers métiers, y compris le secteur minier, des locaux pour machines, des salles d’ateliers et de laboratoires géologiques, des bâtiments administratifs servant des bureaux et des dortoirs avec une capacité d’hébergement de 250 stagiaires et formateurs.

A en croire le DG Goldefroy Stanislas, ces bâtiments vont aussi abriter un centre de formation et de contrôle technique des automobiles, un centre médical, une salle polyvalente, une cuisine, une cantine, deux espaces réservés à la pâtisserie et au plat froid, un parking, un terrain de basket, un bassin d’eau pour lutter contre les incendies et un dispositif mécanique d’évacuation des fumées.

Dans sa breve intervention, la ministre de l´Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Claudine Ndusi, a rappelé que le développement de la RDC passe obligatoirement par la formation de qualité des citoyens, surtout les jeunes. Elle soutient qu’une population instruite facilite la productivité et réduit l’insécurité.

“Etant une province pétrie de potentialités, une main d’oeuvre qualifiée spécialement dans le secteur minier boostera davantage la productivité des entreprises minières et réduira l’importation de la main-d’œuvre étrangère dans ce domaine”, a souligné la ministre.

Pour sa part , la gouverneure de Lualaba, Fifi Masuka, a souligné l’importance qu’accorde sa province à la formation de la jeunesse. C’est dans ce cadre, a-t-elle souligné, qu’elle a octroyé un terrain 2000 hectares où sera érigé ce complexe. Elle a aussi souligné les facilités dans l’octroi des différents documents administratifs, mais aussi l’accompagnement de l’équipe de l’INPP et de l’entreprise qui exécute ces travaux dans les études ainsi que la production de l’avant projet.

“Les formations qui seront organisées dans ce centre en construction s’inscrivent dans la vision du développement des compétences de la population active du Lualaba concernant la définition des filières . L’implication du gouvernement provincial dans l’adduction d’eau et le raccordement en électricité au réseau moyenne tension du centre de construction rencontre la vision sociale de desservir les quartiers Mutoshi et ses environs”, a-t-elle martelé.

C’est l’entreprise chinoise GPC qui construit cet édifice. Présent à cette cérémonie, son DGA, Yung Yang, a remercié les gouvernements chinois et congolais pour la confiance placée en sa société qui a une expérience de 60 ans dans la construction.

Soulignons que le projet de construction de cet ouvrage s’inscrit dans le cadre du programme d’action du gouvernement 2021-2023. Après la pose proprement dite de la première pierre, la population locale qui a assisté à cette cérémonie s’est dite satisfaite de ce geste qui “donne une grande opportunité pour la province d’avoir une institution formatrice capable de répondre à ses défis”.

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin