Pour comprendre le monde et s'épanouir

RDC – Justice : La partie civile réclame notamment la déchéance du mandat parlementaire de Mwangachuchu

Le procès opposant le ministère public au député national Edouard Mwangachuchu devant la Haute Cour militaire tend à sa fin. L’audience de ce vendredi 25 août 2023 était consacrée au réquisitoire du ministère et aux conclusions de la partie civile.

La plaidoirie de la Défense interviendra le mardi 29 août 2023. Ce sera certainement la derniere audience avant le verdict tant attendu de la plus Haute juridiction militaire de la RDC.

Dans leurs conclusions à l’audience de ce vendredi à la prison militaire de Ndolo, les avocats de la partie civile RDC ont notamment réclamé des dommages et intérêts de l’ordre de 10 milliards USD payables en francs congolais.

Ils ont, en plus de cela, demandé aux juges de prononcer la déchéance du mandat parlementaire de l’élu du Nord-Kivu Edouard Mwangachuchu Hizi.

Ils ont également sollicité lA fermeture de la Société Manière de Bisunzu ( SMB), lui appartenant, accusée d’être impliquée dans des activités subversives et belliqueuses dans la partie Est de la RDC.

Soulignons que le ministère public a, pour sa part, requis la servitude pénale à perpétuité contre le député national Edouard Mwangachuchu.

Ce dernier est poursuivi pour la trahison, participation à un mouvement insurrectionnel et la détention illégale d’armes et de munitions de guerre.

Il est accusé d’être de mèche avec le mouvement terrorisme M23, ainsi qu’avec son parrain le Rwanda. Le ministère public a présenté durant ce procès des armes à feu et munitions qu’il soutient avoir trouvé dans les résidences de Mwangachuchu à Kinshasa et au Nord-Kivu.

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin