Pour comprendre le monde et s'épanouir

RDC : Les perspectives économiques à court terme demeurent marquées par la persistance de risques d’inflationnistes ( BCC)

Le cadre macroéconomique de la RDC demeure relative stable en ce mois de septembre 2023. Cependant, les perspectives économiques à court terme du pays sont marquées par la persistance de risques d’inflationnistes et d’incertitudes, principalement liés aux effets conjugués des chocs internes et externes qui affectent encore l’économie nationale.

C’est ce que note le Comité de politique monétaire ( CPM) de la Banque Centrale du Congo ( BCC) dans un communiqué signé au terme de sa réunion tenue lundi 18 septembre 2023, présidée par le gouverneure de la Banque Malangu Kabedi Mbuyi.

Il était question d’examiner la situation macroéconomique générale du pays et celle de l’économie mondiale, particulièrement en rapport avec les pressions sur le marché des changes et celui des biens et services.

À en croire ce document, le CPM a noté que le cadre macroéconomique national reste relativement stable. Quant au taux de change, il a fait savoir qu’à mi-septembre il s’est situé 2.423 francs congolais pour 1 dollar américain sur le marché interbancaire et à 2.518 francs congolais au parallèle.

Au vu des évolutions récentes et des perspectives pour le reste de l’année, souligne la même source, le CPM a décidé de maintenir les niveaux du taux directeur de la BCC à 25 % et des coefficients de la réserve obligatoire inchangés.

Ci-dessous le communiqué

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin