Pour comprendre le monde et s'épanouir

Assassinat de Chérubin Okende : Le PG près la Cour de Cassation révèle les premiers éléments d’enquête, un suspect aux arrêts

Le premier président de la Cour Constitutionnelle, Dieudonné Kamuleta, a animé conjointement un point de presse ce jeudi 13 juillet 2023 au sujet de l’assasinat de Chérubin Okende, avec le procureur général près la Cour Constitutionnelle Jean-Paul Mukolo Nkokesha et le procureur général près la Cour de Cassation Firmin Mvonde Mambu.

Ce fut l’occasion pour le PG près la Cour de Cassation de révéler les premiers éléments d’enquête. Il a affirmé que les investigations sont très avancées au niveau de son office. Selon lui, le porte-parole d’Ensemble est tué par une balle.

Le PG Firmin Mvonde a par ailleurs soutenu que l’arme du crime a même été trouvée dans son véhicule. Il affirme que le premier suspect est aux arrêts et promet de communiquer sur la suite des enquêtes dans les jours à venir.

« Le corps sans vie du regretté Chérubin Okende a été trouvé dans son véhicule, attaché à la ceinture de sécurité, le moteur en marche, la climatisation aussi. Une arme à été trouvée à coté du défunt. Les premiers éléments révèlent que la mort a été donnée par balle. L’arme du crime est connue. Je voudrais vous informer également que présentement se trouve entre les mains de la justice le premier suspect qui est en train d’être entendu par le parquet de grande instance », a-t-il déclaré.

Répondant à la question de savoir si Chérubin Okende était invité par la Cour Constitutionnelle, le premier président Dieudonné Kamuleta a confirmé. Il a cependant indiqué qu’il n’est pas possible à ce stade de dire s’il était physiquement passé dans les installations de son office la journée du mercredi 12 juillet.

Étant donné que ses reçus ne reconnaissent n’avoir reçu que son émissaire venu recevoir une correspondance le mercredi à 11 heures. A en croire le premier président, ce dernier est revenu aux environs de 16 heures pour déposer une correspondance. Elle va revenir encore à 20 heures pour chercher si Chérubin Okende était à la Cour.

« Vous comprendrez que c’est cette personne qui est aux arrêts. Elle est revenue ici ce jeudi matin aux environs de 8 heures pour dire que Chérubin Okende a été retrouvé à travers le système GPS de son véhicule sur Poids lourds. Comment expliquer que son GPS n’a pas fonctionné à 20 heures quand il est revenu chercher l’honorable ici ? Les enquêtes se poursuivent. Le moment venu, nous vous communiquerons les détails », a-t-il précisé.

Le patron de la première juridiction du pays a, par ailleurs, précisé que ce n’est pas la première fois que la Cour Constitutionnelle invite un ancien ministre au sujet de la déclaration du patrimoine. D’ailleurs, souligne-t-il, pour ce cas d’espèce, Chérubin Okende était invité avec les deux autres ministres démissionnaires du gouvernement Sama Lukonde.

Rappelons qu’une certaine opinion répandue sur les réseaux sociaux raconte que Chérubin Okende aurait été enlevé à la Cour Constitutionnelle alors qu’il y était passé, mercredi dans la journée, pour solliciter le report d’une invitation qu’il avait pour le jeudi 13 juillet au sujet de la déclaration du patrimoine en tant qu’ancien ministre.

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin