Pour comprendre le monde et s'épanouir

Félix Tshisekedi : “Le taux du dollar augmente parce nous ne produisons pas ; pour combattre cette situation, nous devons relancer la production locale”

Candidat à sa propre succession, Félix Tshisekedi a lancé sa campagne électorale pour la présidentielle de décembre 2023 en RDC, ce dimanche 19 novembre, devant des milliers de kinois venus l’écouter au stade des martyrs.

Il a saisi cette occasion pour décliner les grands axes de son programme qui s’articule sur les secteurs de l’éducation, de la santé, du développement local et de l’agriculture.

Réagissant aux chants de l’assistance qui lui rappeler la dépréciation continue du franc congolais face au dollar américain, Felix Tshisekedi a souligné que la grande causalité dans cette hausse du taux de dollar est le fait que le pays ne produit pas et importe tout ce qui est denrée alimentaire.

“Le dollar augmente parce qu’ici au Congo nous ne produisons pas. Nous importons tout ce qui est denrée alimentaire. Or, pour importer des pays étrangers et amener cela ici, ça demande beaucoup de dollars. Ce qui fait disparaître le dollar sur la circulation et crée de la dépréciation de la monnaie locale.
Pour combattre cette situation, notre intelligence, notre initiative est de commencer la production locale, l’agriculture. Nous avons la possibilité de nourrir tous les congolais. Nous n’avons pas besoin d’acheter la farine de maïs, le manioc ou le  riz auprès des pays étrangers. Tout peut se produire au Congo et s’acheter en franc congolais. Ce qui permettra à la monnaie nationale d’avoir de la valeur face au dollar”, a-t-il déclaré.

Pour démontrer davantage sa détermination à rompre avec la dépendance alimentaire dont son pays fait l’objet, Felix Tshisekedi a annoncé l’inauguration dès ce lundi 20 novembre 2023, dans la province du Kongo centrale, d’une usine de fabrication des semences.

“Notre politique de transformation agricole, de produire et de transformer localement se porte bien. Nous commençons par les semences qu’on importait jadis des pays étrangers. Tout cela est terminé. Je serai démain au Kongo central où je vais inaugurer l’usine de fabrication des semences. Ce qui nous permettra de produire et d’augmenter la valeur de notre monnaie”, a-t-il indiqué.

Au chapitre de l’éducation, Felix Tshisekedi a réaffirmé sa détermination à consolider la gratuité de l’enseignement de base, socle qui permettra aux congolaises et congolais d’acquérir de l’intelligence nécessaire pour construire leur pays.

“Quand j’ai eu le pouvoir en 2019, je me suis demandé comment élever ce pays qui a beaucoup de richesses que tout le monde envie  mais qui demeure pauvre. Je me suis dit, pour que cela termine, je dois mettre mon intelligence et ma force sur les filles et fils du Congo. Le congolais doit être au centre. Si on lui rend sa fierté et sa dignité, il construira son pays comme il se doit. Nous avons dit que les enfants du Congo doivent commencer à étudier gratuitement et acquérir l’intelligence de construire leur pays. Nous avons voulu qu’aucun enfant du Congo puisse rester à la maison à cause du manque des frais scolaires”, a-t-il indiqué.

L’autre axe central du programme de Félix Tshisekedi est la gratuité de la santé. Il s’est félicité d’avoir institué la couverture santé universelle qui permet à tous les congolais de se soigner gratuitement, en commençant par les catégories vulnérables que sont les femmes et les enfants.

” Pour construire leur pays, les congolais doivent être en bonne santé. C’est ainsi qu’on a mis en place la couverture santé universelle. Nous commençons d’abord avec les catégories vulnérables que sont les femmes et les enfants. Nous allons faire de ça quelque chose de tous les congolais. Tout congolais qui tombe malade doit être soigné gratuitement “, a-t-il ajouté.

Dans le volet développement local, le candidat numéro 20 a parlé du programme de développement de 145 territoire. Pour lui, ce programme a été mis en place pour éviter les disparités tant décriée sur le plan du développement des différentes régions du pays.

“Ce programme de développement local est pour tous les congolais. Il  faut se l’approprier et veiller sur son exécution pour voir qui le bloque. C’est un programme qui va nous aider à construire notre pays et finir notre misère. Ce programme va nous permettre de construire des écoles dans tous les territoires de la RDC. Au moment où je vous parle, nous avons déjà dépassé 1400 écoles deja construites. En ce moment, à peu près 800 à 900 centres de santé sont déjà construits. Il reste la deuxième partie qui est consacrée à l’agriculture”, a affirmé Felix Tshisekedi.

Il a profité de cette occasion pour féliciter ses camarades de l’Union sacrée de la nation qui ont accepté de l’accompagner durant une bonne partie de son mandat. Revenant sur le passé, Felix Tshisekedi a démontré combien ses anciens partenaires du FCC ne voulaient pas du décollage de la RDC.

“Depuis l’avenement du gouvernement des warriors en 2021, le Congo a commencé à se construire. En deux ans seulement, vous avez vu ce qui a été fait. En deux ans seulement, le Congo est débout. Aujourd’hui on parle de nous différemment. Aujourd’hui, aucune conférence ne peut se faire dans le monde sans le Congo. En deux ans seulement, nous avons fait les Jeux de la Francophonie. En deux ans seulement, nous avons fait que l’éducation de base soit gratuite. En deux ans seulement, nous avons institué la couverture santé universelle’, a-t-il fait remarquer.

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin