Pour comprendre le monde et s'épanouir
Bendele Ekweya Te

RDC : Le gouvernement mobilise au 19 janvier 509 millions $ des recettes contre 227 millions $ de dépenses

L’année 2024 commence bien en RDC. Le gouvernement a encaissé, au titre des recettes publiques, au 19 janvier 2024, 1.346,3 milliards de Francs congolais (CDF), soit  509,9 millions de dollars américains ( au taux indicatif de 2640).

C’est ce que révèlent les données consultées auprès de la Banque Centrale du Congo ( BCC).  A les en croire, 68,1% de ces recettes viennent de la Direction générale des impôts (DGI)

La DGI, la Direction générale des douanes et accises (DGDA) et la Direction générale des recettes administratives (DGRAD) se chiffrent à 1.194,0 milliards de Francs congolais (CDF).

La Direction générale des impôts (DGI) a mobilisé 813,2 milliards de Francs congolais (CDF). La Direction générale des douanes et accises (DGDA) et la Direction générale des recettes administratives (DGRAD) ont mobilisé respectivement 265,3 milliards de CDF et 115,5 milliards de CDF au cours de cette période.

Dans le chapitre des dépenses, la BCC a indiqué qu’au 19 janvier 2024, le gouvernement congolais a dépensé 601,7 milliards de Francs congolais (CDF), soit 227.651.515 USD. Ces dépenses ont essentiellement porté sur : frais de fonctionnement, remboursement de Bons et Obligations du Trésor, rétrocessions et frais financiers.

Le même document indique que la croissance de l’économie congolaise demeure ferme, en dépit d’un environnement interne et externe difficile. Il est attendu une hausse du PIB réel de 4,8 % en 2024, soit un ralentissement de 1,4 point par rapport à l’estimation de 2023.

Cette croissance serait soutenue par le secteur primaire, à travers le dynamisme des industries extractives (mines). Concernant l’inflation, elle devrait ralentir en 2024 à la faveur du maintien de l’orientation restrictive de la politique monétaire, conjugué à une politique budgétaire saine. A fin décembre 2024, l’inflation annualisée se situe à 7,2% contre une cible annuelle de 11,6%.

Rappelons que le budget de l’Etat pour l’exercice 2024 est présenté en équilibre, en recettes et en
dépenses, à 40.463,6 milliards de Francs congolais (CDF), soit un taux d’accroissement de 24,7% par rapport au budget 2023 chiffré à 32.456,8 milliards.

ML

Ci-dessous le document

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin