Pour comprendre le monde et s'épanouir

Général de brigade Kalala Kapuku
à Mwangachuchu : ” Vous êtes de nationalité congolaise, mais vous avez une âme rwandaise “

Le procès du député national Édouard Mwangachuchu se poursuit à la Haute Cour militaire. Au cours de l’audience de ce vendredi 26 mai 2023, le président de la composition, le général de brigade, magistrat Kalala Kapuku Martin a présenté les pièces qui, selon lui, démontrent que Mwangachuchu est de nationalité congolaise, mais avec une âme rwandaise”.

” Nous sommes dans le dossier des pièces. Vous avez affirmé votre nationalité congolaise d’origine. Mais en examinant le dossier, la juridiction est en train de se rendre compte que vous êtes de nationalité congolaise, mais vous avez une âme presque rwandaise”, a-t-il déclaré.

Au nombre des pièces qui fondent cette conviction de la Haute Cour militaire figurent notamment les preuves de la participation d’Édouard Mwangachuchu à une société de micro finance Rwandaise, celles de l’intervention des experts rwandais dans ses mines se trouvant sur le sol congolais et des indices trouvés dans sa résidence

On note parmi ces indices, la monnaie Rwandaise trouvée dans ses dossiers, un acte de déclaration de cession d’une concession située à Kigali, au Rwanda, et un certificat de résidence accordée à la femme de Mwangachuchu au Rwanda.

Le général de brigade, magistrat Kalala Kapuku Martin, affirme que les enquêtes préalables ont permis également de trouver dans le dossier de Mwangachuchu, un rapport d’activité de la société Rwand’air, un compte rendu d’une réunion de la même société, un jugement rendu par une juridiction Rwandaise, trois photocopies des passeports rwandais, une demande de passeport Rwandais faite par sa   femme, une demande de  permis de conduire Rwandais et un contrat de construction.

Soulignons qu’Édouard Mwangachuchu va répondre aux questions autour de ces pièces à l’audience fixée au mardi 30 mai 2023. La Haute Cour militaire va, au cours de la même audience, se prononcer sur les demandes de liberté provisoire introduite par ses avocats et ceux de son co-prévenu, le commissaire principal Robert Mushamalirwa.

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin