Pour comprendre le monde et s'épanouir

Kinshasa : Equity BCDC a offert un dîner d’echange aux étudiants de l’université d’Harvard en visite en RDC

Trente étudiants de l’université d’Harvard sont en visite en RDC dans le cadre du projet “Harvard Treks” qui vise à leur permettre une immersion dans différentes régions du monde pour explorer notamment les aspects politiques, de gouvernance et des affaires.

Pour permettre à cette délégation de mieux comprendre la RDC, surtout dans son volet opportunités et assainissement de l’environnement des affaires, la banque Equity BCDC lui a offert un déjeuner d’échange ce mardi 13 mars 2023 dans la capitale congolaise.

Ce fut l’occasion pour le directeur général d’Equity BCDC, Célestin Mukeba, de sensibiliser les étudiants de cette prestigieuse université américaine à changer l’image négative qu’on à souvent attachée à la RDC. Célestin Mukeba a présenté les opportunités que présente le pays dans différents domaines, avant d’insister sur l’importance de la communication au niveau international afin de changer le regard du monde entier vis-à-vis du pays.

“C’est un plaisir, d’autant plus que je suis moi-même un ancien de la Business School de cette université. Il était donc important de vous rencontrer et d’en discuter. J’ai reçu le corpus africain d’Harvard qui travaille sur les politiques pouvant être mises en place en Afrique. Pour la RDC, c’est une grande opportunité car il est essentiel de rendre notre pays visible à l’échelle internationale. Les étudiants qui viennent chez nous découvrent le pays, ses opportunités et réalisent que le narratif est différent de ce qu’ils ont toujours entendu”, à déclaré le DG d’Equity BCDC au terme de ce déjeuner d’échange.

À en croire Célestin Mukeba, la RDC peut jouer un rôle majeur dans la transition énergétique mondiale, car dotée des minerais et métaux critiques et stratégiques qui rentre dans la fabrication des batteries et véhicules électriques.

Il regrette cependant cependant que ces potentiels ne soient pas connus au niveau international. D’où, souligne Célestin Mukeba, l’importance d’intensifier la recherche dans le domaine et la campagne de communication au niveau international.

“Le focus sur la RDC est d’une importance capitale car le pays peut jouer un rôle majeur dans la transition énergétique. La RDC possède une véritable solution à apporter. Cependant, si cela n’est pas connu dans le milieu de la recherche, nous nous privons d’une ressource essentielle. Nous avons manqué l’opportunité de faire éclore le potentiel de notre pays. C’est pourquoi les avoir ici, leur faire part des opportunités offertes par la RDC en termes de minerais, d’énergie, d’agriculture, ainsi que des défis sociaux auxquels nous sommes confrontés, tels que les droits de l’homme et l’instabilité à l’Est du pays, est essentiel. Ils ont pu explorer ces différentes questions et constater que la RDC mérite sa place sur l’échiquier mondial”, a indiqué le DG d’Equity BCDC.

Interrogé, Daniel Saka Mbumba, étudiant congolais à Harvard, et l’une des personnes à l’origine de cette initiative, a affirmé que la visite a effectivement permis à sa délégation de prendre la mesure des défis mais aussi des perspectives économiques qu’offre le marché congolais.

“Notre pays regorge d’opportunités méconnues. Il était important de les faire découvrir sur place. Notre impact ne peut se faire sans connaître la réalité congolaise. Il s’agissait de montrer une autre facette de ce pays dont l’image souffre à tort à l’international”, a-t-il soutenu.

Membre de la délégation, Simon Seroussi retient de cette immense l’espoir suscité par la jeunesse congolaise dynamique du pays : “Malgré les complexités historiques, les opportunités sont innombrables, surtout dans des secteurs porteurs. C’est enthousiasmant. J’ai senti de l’espoir, de l’aspiration à construire  un avenir plus prospère”.

Soulignons que cette réception accordée à trentes étudiants de l’université d’Harvard rentre aussi dans le cadre du partenariat qui existe entre cette université et Equity BCDC, notamment en ce qui concerne le programme Leaders Programme (ELP) de cette banque visant à sélectionner les meilleurs élèves ayant obtenu une distinction à l’Examen d’Etat sur toute l’étendue du territoire où elle est opérationnelle.

Les lauréats bénéficient d’un stage pré-universitaire rémunéré de deux mois au sein de la banque, suivi d’un renforcement des capacités en leadership. À ce jour, plus de 300 lauréats ont déjà participé à ce programme. Les inscriptions pour l’édition 2024 du programme ELP ont été lancées ce 13 mars 2024.

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin