Pour comprendre le monde et s'épanouir

Ministère de l’Economie : Vital Kamerhé entre officiellement en fonctions

Vital Kamerhé accède officiellement à ses nouvelles fonctions de ministre de l’Economie nationale. La cérémonie de remise et reprise a eu lieu ce mercredi 29 mars 2023 avec Nicolas Kazadi qui y assurait l’intérim après la démission de Jean-Marie Kalumba.

Du ministère de l’Information sous Mzee Laurent Désiré Kabila, au perchoir de l’Assemblée nationale, en passant le poste de directeur de cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhé charrie un riche parcours.

Économiste de formation, il atterrit au ministère de l’Economie nationale avec une expertise et expérience de gestion avérée.

Cependant, pour nombre d’analystes interrogés, le président de nationale de l’Union pour la Nation Congolaise ( UNC) doit prendre cette énième fonction publique comme une opportunité de se racheter.

Lui qui aspire à diriger un jour la République démocratique du Congo a tout intérêt à se laver de la mauvaise presse qui lui colle encore à la peau auprès de l’opinion par le travail bien fait.

VK doit montrer à la face du monde son savoir-faire, dans ce contexte marqué, au niveau international, par la crise Russo-ukrenienne, à l’interne, par l’instabilité du taux de change avec ses corollaires sur l’inflation.

De l’avis des économistes, au nombre des fronts qui devraient figurer parmi les priorités de Vital Kamerhé figure au premier chef la
stabilisation des prix des produits de première nécessité sur le marché.

Le nouveau ministre de l’Economie nationale devra aussi poursuivre les efforts de renforcement des liens entre les secteurs privé et public.

Vital Kamerhe doit également poursuivre les réformes entamées et garder l’œil sur le cadre macroéconomique pour bien cerner les performances et défis de l’économie nationale, l’évolution de la production, de l’inflation et de la balance des paiements.

Il y a lieu de souligner que, malgré le contexte international délétère, Vital Kamerhé trouve l’économie congolaise avec des perspectives à moyen terme plutôt favorables. Les estimations prévoient une croissance de 6,4 % à fin 2023.

Le président Félix Tshisekedi a remanié son gouvernement, le 24 mars 2023, à travers une ordonnance lue à la télévision nationale. Le premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde, et la majorité de ses ministres sont maintenus. Jean-Pierre Bemba est nommé vice-premier ministre de la Défense nationale.

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin