Pour comprendre le monde et s'épanouir

RDC : L’Union sacrée de la nation s’est dotée d’une charte

La famille politique du chef de l’État, l’Union sacrée de la nation, s’est dotée d’une charte de structuration et de mutation vers une plateforme électorale.
Sa signature est intervenue ce mercredi 5 avril 2023, à Kinshasa.

Cette charte a été adoptée et signée par les membres du présidium en tant que personnalités et les présidents des partis politiques.

L’Union sacrée de la nation post signature de la charte est structurée en quatre organes que sont :

  1. Le congrès ;
  2. La haute autorité politique ;
  3. Le présidium ;
    4 Et la conférence des présidents des partis, des regroupements politiques et des personnalités désignées par la haute politique.

Le présidium est composé de 6 membres, à savoir le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, le Président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso N’kodia, le président du Sénat Modeste Bahati Lukwebo, le VPm de la Défense Jean-Pierre Bemba, le VPM de l’Economie Vital Kamerhé et le SG de l’UDPS le parti présidentiel Augustin Kabuya.

Cette cérémonie de signature de la charte a été ponctuée de quelques discours. Prenant la parole, le président de la chambre basse du Parlement, Christophe Mboso, a appelé les signataires de ladite charte au respect des règles prescrites.

” …nous avons l’agréable devoir de respecter et de nous conduire conformément aux règles de la charte. J’attends de l’Union sacrée une gestion basée sur les résultats dans l’intérêt supérieur de la Nation”, a-t-il déclaré.

A en croire les intervenantes, sur le plan politique, l’Union sacrée veut assurer la réélection écrasante du président Félix-Antoine Tshisekedi à la présidentielle de décembre 2023 afin de lui offrir une majorité parlementaire confortable.

Dans le volet social, l’USN entend répondre aux problèmes de la population congolaise dans différents secteurs.

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin