Pour comprendre le monde et s'épanouir

Marche du 13 mai : Ngobila repousse, l’Opposition boude

Il s’installe une sorte de duel, mieux un bras de fer entre le gouvernorat de Kinshasa et l’opposition congolaise au sujet de la marche de l’opposition politique congolaise projetée au 13 mai 2023.

Au terme d’une réunion tenue ce jeudi 11 mai 2023, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a repoussé cette marche de l’opposition au 18 mai 2023, ” pour des raisons sécuritaires”.

Chose que Martin Fayulu, Moïse Katumbi et les autres ténors de cette nouvelle coalition qui se forme n’ont pas admis.
Les opposants rejettent ce report.

Interrogé, le secrétaire général du parti de Martin Fayulu, Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), Devos Kitoko, affirme que la marche est maintenue à la même date.

A l’en croire, le gouverneur de la ville de Kinshasa n’a pas qualité de reporter une marche dont il n’est pas organisateur.

« La marche est maintenue comme prévu le 13 mai 2023 à 8h dans les deux itinéraires qui ont été fixés (…) Nous sommes les organisateurs de la marche et nous avons le pouvoir d’en décider selon ce que nous voulons. Monsieur Gentiny Ngobila en tant que gouverneur de la ville n’a pas le pouvoir légal de reporter les marches dont il n’est pas organisateur. Il a le pouvoir après information, conformément à l’article 26 de la Constitution, d’encadrer et de sécuriser les manifestations », a déclaré Devos Kitoko. 

Moïse Katumbi, Martin Fayulu, Delly Sessanga et Matata Ponyo sont tiennent à la réussite de cette marche qui a valeur de test de popularité. Reste à savoir s’ils vont s’exécuter à l’ordre Ngobila ou pas. L’essentiel étant de préserver la paix sociale.

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin