Pour comprendre le monde et s'épanouir

Kongo Central: L’ONG/Asbl “100 jeunes” lance le projet de reboisement de 8.000 arbres fruitiers et non fruitiers à Kasangulu

Dans le cadre de la journée mondiale de l’Environnement, célébrée ce 5 juin 2023, l’ONG “100 jeunes pour le développement “, a ancé le projet PRAFA qui consiste au reboisement de 8.000 arbres fruitiers et non fruitiers, dans le territoire de Kasangulu, village de Mingadi, province du Kongo Central.

Le lancement de ce projet a été fait par le représentant du directeur général du Fonds forestier national ( FFN), en présence d’un délégué du ministère provincial de l’Environnement et d’autres partenaires.

Ce projet dont l’exécution va durer 12 mois est financé par le Fonds forestier national et sera implémenté sur 20 hectares de terres prévues au village de Mingadi.

Prenant la parole à cette occasion, le cordonnateur de l’ONG “100 jeunes pour le développement”, Dieu Merci Diavangama, a affirmé que ce projet est une contribution de la jeunesse congolaise au “programme jardin scolaire” du président de la RDC Félix Tshisekedi qui consiste à planter 1 milliards d’arbres d’ici décembre 2023. 

” Dans le contexte où la RDC occupe une place prépondérante dans la protection de l’environnement mondial, étant pays solution, l’ONG 100 jeunes pour le développement du Congo s’est engagée, partant de cette vision, de contribuer significativement à la matérialisation de l’initiative du président de la République Félix-Antoine Tshisekedi intitulé Programme jardin scolaire et plantation d’un milliards d’arbres à fin décembre 2030, contribution à la lutte mondiale contre le changement climatique “, a-t-il déclaré.

Le cordon de l’ONG 100 jeunes pour le développement a saisi cette occasion pour appeler à  un appui technique et financier du gouvernement et d’autres partenaires afin de multiplier des projets pareils dans ce contexte de changement climatique.

“La conduite des activités de reboisement requiert la mise en place des structures et des financements indispensables à leur réalisation. En RDC, le gouvernement a mis en place un établissement public appelé Fonds forestier national avec qui nous avons l’honneur de travailler pour le lancement de ce noble projet dont la mission est de financer le reboisement, l’aménagement et le contrôle forestier, sous le leadership managérial du directeur général Honoré Mulumba que nous remercions sincèrement pour la confiance  nous accordée et à toute l’équipe du Fonds forestier”, a plaidé Dieu Merci Diavangama.

Prenant la parole au nom du Fonds forestier National, Jean Kayembe, chargé d’études au sein de cet établissement public, a souhaité bon vent à ce procès. Il a affirmé qu’en 2022, le Fonds forestier a financé près de 120 projets sur fonds propres.

” Le Fonds forestier finance des projets de reboisement. L’année passée, nous avons financé près de 120 projets. Depuis début 2023, nous avons continué à le faire dans une certaine mesure. Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, nous encourageons l’ONG 100 jeunes pour le développement qui a pris contact avec le Fonds forestier national, qui a soumis son projet et qui a obtenu le financement. Nous sommes heureux à présent d’assister au lancement du projet de 8.000 arbres fruitiers et non fruitiers.  C’est à la fois pour lutter contre le changement climatique et contre la pauvreté “, a-t-il conclu.

La lancement de ce projet a coïncidé avec l’ouverture officielle du site touristique dénommé ” Paradis Vert”, où les visiteurs peuvent manger bio avec des poissons frais péchés dans les étangs sur place.

Soulignons que l’ONG 100 Jeunes pour le développement lance ce projet en partenariat avec les organisations Jeunesse verte et Avenir ya Bilenge. 

ODN

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin