Pour comprendre le monde et s'épanouir
Bendele Ekweya Te

Félix Tshisekedi à la 78 ème Assemblée générale ONU : ” Le dialogue ne sera jamais accordé au mouvement terroriste du M23″

“Ce groupe terroriste du M23, supplétif du Rwanda, ne respecte aucun des engagements conclus par les chefs d’Etat de la région, dans le cadre des processus de Luanda et de Nairobi. Non seulement ils n’ont pas quitté les positions conquises, mais ils continuent à massacrer nos populations civiles et refusent le Précantonnement et le cantonnement, exigeant un dialogue qui ne leur sera jamais accordé”.

C’est un extrait du discours du président congolais, Felix-Antoine Tshisekedi, prononcé ce mercredi 20 septembre 2023, du haut de la tribune de la 78 ème Assemblée générale de l’ONU. Il a affirmé qu’il est injuste que les personnes citées dans différents rapports des experts de l’ONU pour avoir commis des atrocités graves en RDC ne soient pas sanctionnées à ce jour.

“Il est injuste et inadmissible que des personnes citées comme responsables des crimes graves susmentionnées dans les différents rapports des experts de l’ONU sur la situation sécuritaire en RDC restent impunies, dans le silence total de notre organisation et de ses membres qui placent pourtant la lutte contre l’impunité parmi leurs priorités en matière de gouvernance interne et externe. A ce sujet, le gouvernement de la RDC salue chaleureusement les sanctions que viennent d’infliger le gouvernement des États-Unis au Rwanda pour son soutien au terroriste du M23”, a-t-il déclaré.

Le chef de l’Etat congolais a saisi cette occasion pour exiger de l’ONU  des sanctions sévères contre les auteurs, coauteurs et complices des crimes graves commis sur le sol congolais.

“La RDC réitère sa demande au Conseil de sécurité de l’ONU de sanctionner toutes personnes physiques et morales, reconnues comme auteurs, coauteurs et complices, matériels et intellectuels, des crimes de guerre et contre l’humanité, ainsi que des violations graves des droits de l’homme, du droit international et de la Charte des Nations-Unies sur le territoire congolais”, a-t-il martelé.

Le Président Tshisekedi a bouclé ce chapitre en appelant les autres pays de suivre le bon exemple des États-Unis,qui a sanctionné le Rwanda, dans le cadre du soutien à la lutte commune contre l’impunité et au triomphe des idéaux de justice et solidarité entre les peuples.

Feza Kalubi

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin