Pour comprendre le monde et s'épanouir

Dépassement budgétaire : La Cour des comptes atteinte par ce cancer mortel qui s’est métastasé dans toutes les institutions avec 126 % (ODEP)

La Loi sur la reddition des comptes 2022 déposée à l’Assemblée nationale note des dépassements budgétaires de l’ordre de plus de 100 % dans plusieurs institutions du pays.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction ce vendredi 29 septembre 2023,
l’Observatoire de la Dépense Publique ( ODEP) se dit scandalisé de constater que même la Cour des comptes, la plus haute institution de contrôle des finances publiques de la RDC, est atteinte par le cancer du dépassement avec 126 %.

“Notre institution supérieure de contrôle est atteinte aussi par ce cancer mortel qui s’est métastasé dans tous les organes du corps que sont nos institutions et notre administration avec son taux de dépassement de 126%. Comment cela a-t-il pu être possible. Que s’est-il donc passé ? Le dépassement budgétaire étant une faute de gestion, le premier Président de la Cour des Comptes sera sanctionné par qui ? “, s’interroge le communiqué signé par le professeur Florimond Muteba.

L’ODEP regrette que les décideurs à tous les niveaux de l’appareil de l’Etat n’aient pas tenu compte de ses recommandations formulées dans les différents rapports publiés sur la gestion des finances publiques.

Selon la Loi sur la reddition des comptes 2022, 7 institutions et 22 ministères accusent des taux d’exécution au-delà de 100%. Il s’agit de la Présidence de la République 190%, la primature 132%, l’Assemblée nationale 145%, le Sénat 184% et le Secrétariat Général du gouvernement 257%.

Les autres organes de l’Etat champions en dépassement budgétaire sont la CENI 145%, la Cour des Comptes 126%, les Affaires Etrangères 401%, l’Intérieur et Sécurité 183%, la Défense et anciens combattants 249%, l’Economie nationale 100,83%, les Finances 182%, le Budget 334%, la Justice 202%, les Relations avec le Parlement 132% et la Santé 124%.

Les autres institutions incriminées sont l’EPST 107%, l’ESU 113%, l’Agriculture 141%, l’Industrie 334%, le Commerce Extérieur 138%, la Communication et Médias 130%, les Affaires foncières 216%, l’Environnement 371%, les Sports et Loisirs 288%, l’Intégration régionale 155%, les Actions humanitaires 627%, les Affaires coutumières 102% et l’Aménagement du territoire 365%.

Ci-dessous le communiqué

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin