Pour comprendre le monde et s'épanouir
Bendele Ekweya Te

Kinshasa : Lancement ce jeudi des travaux de DRC Agri Business Forum ( Programme)

La ville de Kinshasa, capitale de la RDC, va abriter, à partir de ce jeudi 4 octobre 2023, les travaux de DRC Agri business Forum, une initiative conjointe des ministères de l’Agriculture et des Finances, en partenariat avec la SFI et la BAD.

Cet événement majeur qui aura lieu du 04 au 05 au Pullman hôtel, dans la commune de la Gombe, rassemblera 500 participants du monde entier, dont des investisseurs, des experts, des responsables gouvernementaux et des leaders de l’industrie, pour explorer et débloquer des investissements dans le vaste potentiel du secteur agricole de la RDC.

Ce forum promet d’être un événement charnière, positionnant la RDC comme une destination d’investissements de premier plan dans le secteur agricole. En tirant parti de l’expertise collective et des ressources des participants.

Il veut jouer jouer un rôle clé dans la transformation du paysage agro-industriel de la RDC, en favorisant le développement économique durable et en améliorant les moyens de subsistance pour les populations congolaises. De cette façon la RDC pourra passer de l’insécurité à l’autosuffisance alimentaire.

En plus des travaux scientifiques, DRC Agribusiness Forum proposera également une exposition présentant des technologies, des produits et des services innovants qui peuvent révolutionner le paysage agro-industriel en RDC. Les participants auront l’occasion de réseauter avec des experts de l’industrie, d’explorer des opportunités de partenariat et de découvrir des solutions de pointe pour améliorer la productivité, l’efficacité et la durabilité du secteur.

L’agriculture est un secteur clé en République démocratique du Congo (RDC), essentiellement artisanal, employant environ 70 % de la population et représentant 20 % du PIB du pays, dans une économie largement tributaire de l’industrie minière. Mais le paradoxe est que malgré son immense potentiel agro-pastoral, le pays compte parmi les plus touchés par l’insécurité alimentaire au monde alors que ses rendements agricoles comptent parmi les plus faibles de la planète. La RDC importe une part importante de ses besoins alimentaires, s’élevant à environ 2 milliards de dollars américains par an.

Pourtant, le pays pourrait augmenter significativement sa production alimentaire pour nourrir ses 90 millions d’habitants et accroître ses exportations, compte tenu de sa forte pluviométrie annuelle, de ses 51 millions d’hectares de terres incultivées sur 80 millions d’hectares de terres arables. De plus, la RDC jouit d’un des réseaux hydrographiques les plus importants de l’Afrique, ajouté à cela d’importantes ressources de pêcherie et poissonnerie ainsi que de vastes étendus de pâturages.

Ci-dessous le programme

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin