Pour comprendre le monde et s'épanouir
Bendele Ekweya Te

Développement du secteur agricole en RDC : La BAD accorde une enveloppe additionnelle de 650 millions $ au gouvernement congolais

La Banque Africaine de Développement ( BAD) accorde une enveloppe additionnelle de 650 millions $ au gouvernement congolais pour le développement du secteur agricole. C’est son directeur général adjoint, Solomane Koné qui l’a dit dans son discours lors de l’œuvre de DRC Agri Business Forum, ce 04 octobre 2023.

En plus de notre portefeuille multisectoriel en cours d’exécution d’environ 1,5 milliards USD, le groupe de la Banque s’engage, à la demande de la RDC, de consacrer environ plus de 650 millions de dollars de ressources additionnelles en réformes et projets d’investissement sur terrain dans le cadre du 16 cycle du Fonds africain de développement pour la période 2023-2025 en soutien à l’opération transformation de l’agriculture. En outre, nous prévoyons des financements directs aux promoteurs privés, l’assistance technique, les garanties de risque et la mobilisation des finances innovants notament climatique et la coordination renforce avec les autres partenariats, secteur privé “, a-t-il déclaré.

Solomane Koné a saisi cette occasion pour saluer le potentiel de la RDDC dans le secteur agricole. Il a cependant insisté sur l’importance de transformer ce potentiel en richesse, car, soutient-il, on ne mange pas le potentiel.

” En matière de l’agriculture durable, les atouts de la RDC sont indéniables sur l e plan continental, mais aussi à l’échelle mondiale. La RDC a indéniablement le potentiel d’être grenier alimentaire et un vivier de prospérité de l’Afrique, l’épicentre de l’industrie agrocole continentale et mondiale. Cependant, on ne mange pas le potentiel, il faut le réaliser “, a-t-il martelé.

Pour le représentant du Président de la BAD, le thème de ces assises de deux jours « la revanche du sol sur le sous-sol » traduit la forte détermination des autorités congolaises d’engager une nouvelle vision du développement. C’est l’illustration parfaite de la volonté des autorités congolaises de réaliser le potentiel agricole du pays.

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin