Pour comprendre le monde et s'épanouir

Développement de la RDC : L’ODEP préconise une économie endogène, autocentrée et autodéterminée

Dans une étude publiée lundi 28 novembre 2023, l’Observatoire de la Dépense Publique ( ODEP) suggère une économie endogène, autocentrée et autodéterminée comme moyen pouvant permettre à la République Démocratique du Congo d’estomper l’hémorragie sur le secteur de l’économie, qui souffre depuis plus de deux décennies d’un manque de suivi des dépenses rigoureux au sein des institutions publiques, impactant négativement sur l’économie nationale.

Cette démarche planche sur la capacité de la société congolaise à puiser ses forces au sein de sa culture et dans les formes de pensées et d’action qui lui sont propres, en vue de permettre au développement de la République démocratique du Congo de devenir une réalité.

L’ODEP soutient que dans une telle économie, il existe une relation d’équilibre de croissance entre le flux intersectoriel au niveau de la production, des échanges et de la répartition du revenu global entre le capital et le travail, c’est-à-dire la demande solvable qui va vers chaque secteur. Le surplus économique reste sur place et détermine justement la répartition du revenu global, indique-t-il.

L’ODEP propose dans cette étude quelques moyens pour y parvenir, à savoir l’industrie doit être mise au service de la production agricole, abandonner la production de luxe pour le marché local et à l’exploitation fondée sur la reproduction d’une force de travail bon marché, articuler un secteur moderne de l’industrie rénovée dans ses orientations de base, au secteur de petites industries rurales devant permettre de mobiliser directement les forces latentes de progrès, l’industrie doit être mise au service des masses urbaines et rurales pauvres, les emprunts éventuels à la technologie seront faits en fonction des besoins internes du développement populaire.

Shukrani Mbili

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin