Pour comprendre le monde et s'épanouir
Bendele Ekweya Te

Relance du trafic sur le chemin de fer Matadi-Kinshasa : L’ONATRA acquiert 7 nouveaux trains passagers

L’Office national des Transports ( ONATRA) continue à déployer ses efforts pour la relance du trafic sur le chemin de fer Matadi-Kinshasa. C’est dans ce cadre que Sept ( 7) nouveaux trains passagers commandés par le gouvernement congolais ont été accueillis le mercredi 13 décembre 2023 au port de Matadi.

L’opération de déchargement a été marquée par la présence du gouverneur du Kongo-Central, Guy Bandu et du directeur du département des Ports maritimes, Médard Nsimba Nsiama.

Ils ont tour à tour indiqué que la réception de ces engins roulants rentre dans le cadre de l’engagement du président de la République, Félix Tshisekedi, et de son gouvernement, représenté par l’ONATRA, en faveur de l’amélioration des réseaux ferroviaires en RDC.

Ces deux responsables étatiques ont par ailleurs affirmé que l’arrivée de ces sept wagons visent surtout le désenclavement des territoires et l’ouverture à l’international. Elle symbolise indéniablement le passage des paroles aux actes et la volonté de la direction générale de l’ONATRA de réaliser les objectifs du Chef de l’État via ce partenariat gagnant-gagnant.

Soulignons que la réhabilitation du chemin de fer Matadi-Kinshasa rentre dans le cadre d’un partenariat public-privé avec Arise IIP. Au total, près de 500 millions de dollars seront investis dans la réhabilitation du chemin de fer Matadi-Kinshasa.

Ces fonds seront alloués à l’implémentation d’une nouvelle signalisation, à la restauration des voies existantes, et à l’introduction en RDC de trains passagers et de marchandises qui correspondent aux normes internationales.

Rappelons que lors de son récent meeting de campagne à Matadi, le Président Tshisekedi avait exprimé sa volonté et celle du gouvernement d’améliorer les réseaux ferroviaires pour stimuler le développement économique, soulignant l’importance de cette modernisation face aux défis logistiques résultant de la croissance urbaine et industrielle.

Le chef de l’Etat a insisté sur l’urgence du revêtement de la route provinciale RP 118 d’intérêt général à court terme, tout en appelant à se concentrer sur la modernisation du chemin de fer Matadi-Kinshasa, comme alternative majeure.

En tant que principal port du pays sur les rives du fleuve Congo, Matadi bénéficie d’un accès direct au bassin atlantique, offrant une passerelle essentielle vers les marchés internationaux. La réhabilitation de cette ligne ferroviaire historique apparaît donc comme une impérative nécessité pour stimuler le développement économique, réduire l’impact environnemental et répondre aux besoins croissants du transport dans une région en pleine expansion urbaine et industrielle.

ML

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin