Pour comprendre le monde et s'épanouir

Élections en RDC : Le Conseil d’Etat examine  ce mercredi les requêtes de 82  candidats invalidés

Le Conseil d’Etat examine ce mercredi 10 janvier 2024 les requêtes introduites par 82  candidats invalidés aux élections législatives, provinciales et municipales du 20 décembre 2023 par la Commission Électorale Nationale Indépendante ( CÉNI).

Selon l’extrait de rôle parvenu à notre rédaction, au total 9 chambres de la section contentieux du Conseil d’Etat, siégent sur ces affaires en matière de Référés-liberté.

Les requérants attaquent ainsi deux décisions de la centrale électorale du 5 janvier 2024 relatives notamment à l’annulation totale des scrutins pour les législatives nationales et provinciales dans les circonscriptions de Masi-Manimba (Kwilu) et Yakoma (Nord Ubangi) et à l’annulation des suffrages obtenus par 82 candidats aux élections législatives, provinciales et municipales.

On retrouve parmi eux des personnalités comme Evariste Boshab, Gentiny Ngobila, Botakile Batanga Noël, Bolingo Botakile Denise, Boloko Bolumbu Bobo, Didier Manzenga, Willy Bakonga, Jeannot Binanu, Charles Mbutamutu, Nsingi Pululu et bien d’autres.

Ils reprochent à la CENI d’avoir agi au-delà des pouvoirs lui reconnus par la loi. Tout  en clamant leur innocence, les candidats invalidés disent avoir  saisi le Conseil d’État pour obtenir la suspension de ces mesures, voire leur annulation car “Irrégulières”.

C’est dire qu’étant donné le caractère urgent de la procédure en référéd-liberté, le Conseil d’État doit travailler dans la célérité, jusque tard s’il le faut, afin de rendre vite sa décision. Il va, soit, décider sur le banc, ou prendre les affaires en délibéré pour prendre sa décision dans au plus tard 48 heures.

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin