Pour comprendre le monde et s'épanouir
Bendele Ekweya Te

RDC : Vers la transmission au gouvernement de l’avant-projet de Loi portant protection des droits des consommateurs élaboré par la CONAC

Dans la perspective de doter la République Démocratique du Congo d’une loi sur la protection des droits des consommateurs, la Commission Nationale de la Concurrence (CONAC) a organisé un atelier sur la revue technique du draft de cet avant-projet de loi ce mardi 02 avril à Kinshasa.

Cet atelier d’une journée a été lancé par le ministre a.i. de l’Économie nationale, Eustache Muhanzi Mubembe. Il a
a connu la participation des députés nationaux, des professeurs d’universités, des structures de défense des droits des consommateurs et d’autres invités de marque.

Dans son mot, le ministre d’Etat et ministre a.i. de l’Économie nationale , Eustache Muhanzi Mubembe, est revenu sur la nécessité d’avoir une loi sur la protection des droits des consommateurs en République Démocratique du Congo, dont l’absence constitue une brèche pour des pourvoyeurs des biens et services en vue d’échapper à la justice au détriment de la population.

Il a appelé les différents participants à cet atelier à tout mettre en œuvre en vue d’aboutir à un travail laborieux dans l’intérêt général des consommateurs congolais.

“La problématique des droits des consommateurs est une question très délicate et toujours d’actualité dans le monde, y compris en République démocratique du Congo. De ce fait, les droits, les devoirs, les responsabilités des consommateurs d’une part, et les pourvoyeurs des biens et services de l’autre part, doivent être déterminés dans un cadre normatif et juridique précis “, a déclaré le ministre Eustache Mubembe.

Pour le coordonnateur de la CONAC, Freddy Nsimba Luzolo, l’élaboration de cet avant-projet de loi rentre dans le cadre des 6 axes prioritaires du second quinquennat du chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Faisant allusion à l’expertise des différents participants, il a émis le vœu de les voir mettre les bouchées doubles en vue d’un apport significatif à l’élaboration de cet avant-projet de loi.

“Notre présence ici aujourd’hui témoigne de notre engagement envers cette noble cause. Votre expertise, vos idées, vos suggestions seront essentielles pour l’élaboration d’un cadre narratif qui protégera efficacement les consommateurs en RDC.
Ensemble nous avons la grande tâche d’enrichir cet avant-projet de loi, et de bâtir un environnement où chaque consommateur se sentira à l’abri de toute forme d’abus, d’excès et d’injustice”, a indiqué le coordonnateur Freddy Luzolo.

Et de poursuivre : “Le texte final qui émergera à l’issue de ces travaux enrichira le draft de l’avant-projet de loi sur la protection des droits des consommateurs, et contribuera à établir un cadre juridique solide pour la protection des consommateurs en République démocratique du Congo”.

Faute de temps, les parties prenantes n’ont pas pu passer au crible tous les articles de cet avant-projet de Loi. Elles ont ainsi été conviées à poursuivre l’analyse de ce texte dans leurs milieux de travail respectifs et de transmettre éventuellement les amendements à la CONAC de l’article 18 à l’article 62.

Soulignons que cet avant-projet de loi portant protection des consommateurs élaboré par la CONAC compte au total 87 articles. Après amendements, il sera transmis au Conseil des ministres pour adoption, avant d’être transféré au Parlement comme projet de Loi, puis au président de la République, pour promulgation.

Youss Shukrani

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin