Pour comprendre le monde et s'épanouir

RDC – conflit interethnique : Les communautés Teke et Yaka signent un acte d’engagement global pour la paix devant Félix Tshisekedi

Les communautés Teke et Yaka ont signé, ce samedi 6 avril, en présence du chef de l’État Félix Tshisekedi, à la Cité de l’Union africaine, un acte d’engagement global et inclusif pour la paix et la stabilité dans les provinces de Maï-Ndombe, Kwango, Kwilu, Kongo central et Kinshasa. Cet acte marque ainsi la fin des hostilités, ouvrant la voie à la recherche d’une solution pacifique à la crise qui opposait ces communautés depuis des mois.

En effet, ceci fait suite à l’initiative prise par le président de la République Félix Tshisekedi jeudi 21 mars 2024, de mettre en place une commission mixte chargée de dénouer le conflit entre ces deux ethnies en proie aux violences depuis 2022.

Cette commission, placée sous la houlette du ministre de l’Intérieur, Peter Kazadi, avait travaillé durant des jours dans un esprit de convivialité, jusqu’à l’élaboration des cahiers des charges de ces deux communautés, contenant leurs différentes revendications.

Après les engagements pris en présence du ministre de l’Intérieur d’enterrer définitivement la hache de guerre, il ne restait plus que ces deux communautés signent un acte d’engagement devant le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi.

Youss Shukrani

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin