Pour comprendre le monde et s'épanouir

Affaire forages et lampadaires : Nicolas Kazadi n’est pas dédouané; il sera encore auditionné la semaine prochaine ( Mise au point)

Les arrestations commencent à être enregistrés dans l’affaire de surfacturation des forages et lampadaires. Poursuivis dans ces dossiers, l’ancien ministre du Développement rural François Rubota et l’homme d’affaires Mike Kasenga ont été transférés ce jeudi 27 juin 2024 à la prison centrale de Makala.

Ils étaient auditionnés par le parquet général près la Cour de Cassation qui les a placés sous mandat d’arrêt provisoire. Une autre personne interpellée dans cette affaire, le député national et ancien ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a été autorisé de regagner son domicile après une longue audition.

Les sources auprès du parquet général près la Cour de Cassation précisent que le fait pour Nicolas Kazadi d’être autorisé à rentrer dormir chez lui ne signifie pas qu’il est dédouané dans cette affaire. Son audition va se poursuivre la semaine prochaine et la justice peut le transférer à la prison centrale de Makala à tout moment, en cas d’indices sérieux de culpabilité.

Rappelons que le projet des forages est né d’un contrat signé le 21 avril 2021 entre le gouvernement congolais et le Consortium Stevers construct – Sotrod WaterWater.

Il consistaitven l’installation de 1000 forages dans 1000 localités à travers la République démocratique du Congo,  pour un montant de 398.982.383, 41 USD, soit 398.982 USD en moyenne par station.

L’autre projet dont le coût a défrayé la chronique est celui de l’installation des lampadaires dans la ville de Kinshasa.Le gouverneur Gentiny Ngobila a sollicité le financement du projet d’acquisition et d’implantation de 2.594 kits solaires auprès de la société Solektra pour un montant total de 13.693.370,82 USD, suivant le contrat signé en date du 31 mai 2022 entre le Ville de Kinshasa et ladite société.

ML

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin