Pour comprendre le monde et s'épanouir

Ensemble pour la République : “L’assassinat de Chérubin Okende rappelle les vielles pratiques dictatoriales des régimes aux abois”

Le parti politique Ensemble pour la République de Moïse Katumbi affirme que l’assassinat de son porte-parole, Chérubin Okende, rappelle les vielles pratiques dictatoriales des régimes aux abois.

Cette formation politique l’a dit, dans une déclaration faite à la presse, ce jeudi 13 juillet 2023, à Kinshasa.

“Ensemble pour la République, qui a condamné dès hier cet enlèvement crapuleux, est consterné par cet ignoble assassinat qui rappelle les vielles pratiques dictatoriales des régimes aux abois”, rapporte cette déclaration lue par Dieudonné Bolengetenge, secrétaire général d’Ensemble pour la République.

Et d’ajouter : “Cet acharnement malsain sur l’opposition politique et en particulier Ensemble pour la République a atteint son paroxysme et la succession des évènements suivants en atteste : l’interdiction du président d’Ensemble pour la République de se mouvoir dans les provinces du Kongo Central et du Kwilu, l’enlèvement de l’honorable Mike Mukebayi de son domicile, l’enlèvement brutal et arbitraire de Salomon Idi Kalonda sur le tarmac de l’aéroport de N’djili, la perquisition des résidences du président national d’Ensemble pour la République à Kinshasa, de Salomon Idi Kalonda et de sa mère à Lubumbashi, l’arrestation d’autres acteurs politiques dont le seul péché principal est d’être étiquetés proches du président, tels que Franck Diongo”.

Rappelons que Chérubin Okende a été retrouvé mort dans sa Jeep, criblé de balles, ce jeudi 13 juillet 2023, sur l’avenue de Poids Lourds, à Kinshasa.

Clarin Cabrel

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin