Pour comprendre le monde et s'épanouir

Detournement de 25 millions $ à la Gecamines : Albert Yuma, Jacques Kamenga et Deogratias Mutombo interdits de quitter le pays

La Cour des comptes interdit à Albert Yuma de quitter le pays pour présumé détournement des deniers publics alors qu’il occupait le poste de président du Conseil d’administration de la société publique Gecamines.

Sont aussi frappés par la même décision l’ancien gouverneur de la Banque Centrale du Congo ( BCC) Deogratias Mutombo, l’ancien directeur général intérimaire de la Gécamines, Jacques Kamenga, deux directeurs de la BCC et un cadre de Rawbank.

L’information est confirmée par le cabinet du premier président de la plus haute juridiction des finances publiques en RDC qui rapporte que la décision est tombée le lundi 23 octobre 2023 après audition d’Albert Yuma dans le cadre de cette affaire de détournement.

Selon la source, en plus de l’interdiction de quitter le pays, la Cour des comptes a ordonné le gel des avoirs des personnes concernées au niveau des banques commerciales jusqu’à nouvel ordre.

Elle indique que ces deux mesures provisoires sont prises contre des principaux présumés auteurs des fautes de gestion ayant occasionné des détournements d’un montant de plus de 25 millions de dollars américains.

Soulignons que ces poursuites font suite à un audit mené par l’Inspection générale des Finances ( IGF) en 2021 sur la gestion de la BCC,  couvrant la période du 1er janvier 2018 au 30 juin 2020.

Le parquet près la Cour des comptes s’est saisi de ce dossier conformément à l’article 127 de la loi organique de cette juridiction. Après instruction, il a été constaté des faits particulièrement graves dont des fautes de gestion ayant occasionné des détournements du montant de 25.521.000 USD au préjudice respectivement de la Gécamines pour 15 millions USD   et du Trésor public pour 10.500.000 USD.

Molimo

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin