Pour comprendre le monde et s'épanouir

RDC : Voici les 5 grands conseils du Pape François à la jeunesse Congolaise

Dans son adresse devant la Jeunesse Congolaise, ce jeudi 2 février 2023, le Pape François a donné cinq grands conseils à la Jeunesse congolaise qu’il a qualifiés ” des ingrédients pour l’avenir “. A l’image des doigts d’une main, il a affirmé que ces cinq conseils sont des bases pour établir des priorités.

Ces cinq précieux ingrédients du Saint Père à la Jeunesse congolaise sont : “La
Prière, la communauté, l’honnêteté, le pardon et le service
“. Empruntant la métaphore de la main, le Souverain pontife a attaché le pouce, “doigt le plus proche du cœur”, à la prière.

Pour lui, la prière est comme l’eau de l’âme ” Celui qui prie mûrit intérieurement et sait lever le regard vers l’autre, se souvenant qu’il a été fait pour le Ciel. La prière est l’armée la plus puissante qui soit “.

A l’index, “le doigt avec lequel on montre quelque chose à l’autre“, le Pape François associe le conseil lié à l’importance de la vie communautaire. ” Chers amis, ne laissez pas votre jeunesse être gâchée par la solitude et la fermeture. Pensez toujours à vous ensemble et vous serez heureux; car la communauté est la voie pour vivre en harmonie avec soi même et être fidèle à sa vocation“, a-t-il indiqué.

Le Saint Père a, dans la même veine, fustigé l’isolement et la fermeture que charrient les réseaux sociaux actuellement : ” La virtualité ne suffit pas. Nous ne pouvons pas nous contenter d’interagir sur les réseaux sociaux avec des personnes distantes ou même fausses. La vie ne se touche pas avec un doigt sur l’écran. Il est triste de voir des jeunes rester pendant des heures devant un téléphone“.

Le troisième conseil du Pape François aux jeunes congolais touche à l’honnêteté et se rapporte au majeur, ” ce doigt qui se montre au dessus des autres comme pour rappeler une chose indispensable“.

S’attaquant ardemment à la corruption, ce cancer qui empoisonne les sociétés humaines, il a déclaré ceci : “Si quelqu’un te tend l’enveloppe, te promet des faveurs et des richesses, ne tombe pas dans le piège, ne te laisse pas tromper, ne te laisse pas engloutir dans le marais du mal“.

Son quatrième conseil aux jeunes congolais part avec l’annulaire et est consacré au pardon. ” Pardonner ne signifie pas oublier le passé, mais ne pas se résigner au fait qu’il se répétera. C’est changer le cours de l’histoire. C’est relever celui qui est tombé. C’est accepter l’idée que personne n’est parfait“, a-t-il martelé.

Le petit doigt, l’auriculaire, est associé au dernier conseil donné à la Jeunesse congolaise par le Pape, relatif au Service. ” Vous dites souvent que je suis peu de chose, le bien que je puisse faire n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan. Mais c’est justement, c’est la petitesse, le fait de se rendre petit qui attire Dieu. Celui qui sert se fait petit“, a conclu le Pape.

ODN

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin